home | en | fr | es |
Faire équipe contre la pauvreté


Lumières, Caméra, Développement : Les Objectifs du Millénaire en avant première à Cannes

Les cinéastes Jane Campion et Gaspar Noé ont posé leur caméra sur une nouvelle équipe de vedettes : les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Campion et Noé ont présenté deux court-métrages au 59e Festival de Cannes en mai 2006, les deux premiers volets de « 8 », un film en huit histoires sur les objectifs fixés par les Nations Unies pour relever les défis sociaux, économiques, environnementaux et de santé les plus importants de notre temps. « 8 », fruit de la coopération de huit cinéastes dont la renommée n’est plus à faire, est produit par LDM Productions en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et devrait sortir début 2007.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) fixent des résultats spécifiques afin de combattre la pauvreté, la discrimination et la maladie et de favoriser l’éducation, l’environnement et la santé. Établis par les États membres des Nations Unies en l’an 2000, les Objectifs doivent être atteints d’ici 2015.

« Les Objectifs du Millénaire pour le développement stimulent l’imagination des gens car ils font du développement une réalité », déclare l’administrateur du PNUD Kemal Dervi?. «Le développement, ce sont des mères qui ne meurent pas en donnant la vie, des enfants qui survivent à leurs premières années, c’est tous les enfants qui vont à l’école primaire, ce sont les gens qui ont accès à l’eau potable là où ils habitent. »

Jane Campion, est une habituée des causes nobles. Elle est la première femme et la seule à avoir remporté la Palme d’Or à Cannes pour « La Leçon de piano » en 1993 (qui a remporté également trois Oscars) — la Néo-Zélandaise a aussi reçu un prix à Cannes à ses débuts avec le court-métrage « Peel » en 1986. Elle a remporté le Lion d’or au Festival du Film de Venise en 1990 pour « Un Ange à ma Table. Son dernier film s’intitule « In the Cut » (2003).


Les cinéastes avaient carte blanche pour traiter l’Objectif du Millénaire de leur choix. Le court-métrage de 17 minutes de Jane Campion, tourné en Australie, s’intitule « The Water Diary » (Le Journal de l’eau).

Gaspar Noé connaît bien Cannes, lui aussi. Son film « Irréversible » en compétition à Cannes en 2002, a été également présenté à Sundance en 2003. Son premier long métrage, «Seul contre tous» a été projeté à la Semaine de la Critique à Cannes en 1998 et son troisième film, « Carne », a remporté le prix de la Semaine de la Critique en 1991.


Jan Kounen, réalisateur du célèbre documentaire « Darshan » présenté en 2005 à Cannes, sera le prochain cinéaste à tourner un épisode de « 8 ». Né aux Pays-Bas, Kounen a réalisé son premier long métrage, « Dobermann », en 1995 à l’âge de 31 ans. Kounen, qui doit commencer à tourner en juin en Amazonie péruvienne, a choisi le thème de la santé maternelle.





sous-menu
En savoir plus sur l'initiative
Le PNUD
Annonces
Vidéos
Partenaires
Célébrités / Evénements
 
 
 
A l’horizon 2020, certains pays africains pourraient perdre plus d’un quart de leur population active à cause du SIDA
Programme des Nations Unies pour le développement
print website by kena